J'en ai déjà parlé, mais celui que j'ai croisé ce matin mérite qu'on en parle, car je n'avais jamais vu ça, même ici. Le corbillard avait cette fois été remplacé par un pick up blanc appartenant sans doute à la famille de la défunte, laquelle reposait, hors cercueil, à l'arrière du véhicule, en plein air, sous une petite tonnelle de fleurs. Un homme portant une grande croix ouvrait le cortège et la famille suivait à pied. C'est tout à fait surprenant, je vous assure.