Aujourd'hui, nous avons acheté un cadeau : une cafetière électrique (c'est ce qui nous avait été demandé). Chez Metro, après le passage en caisse, la personne qui contrôle les achats (oui, au moment de sortir, il faut présenter la facture et le contenu du chariot est "vérifié") nous indique que nous n'avons pas fait établir le certificat de garantie. La facture et le ticket de caisse ne suffisent pas en cas de retour de l'appareil.
Au guichet concerné, l'employé commence par nous dire qu'il doit s'absenter et qu'il va nous falloir attendre son retour...je fais celle qui n'a rien compris et hop ! il appelle un collègue que nous rejoignons à un autre comptoir et ne part plus ! Son collègue est chargé de déballer l'appareil ! La cafetière est sortie du carton , déballée... Laurent ne croit pas si bien dire quand il me lance "oh, il va tout vérifier et même nous faire un café" : la machine ne tarde pas à être branchée. C'est bon,  elle semble fonctionner : le certificat de garantie contenu dans la boîte est rempli, enfin sur une ligne seulement ! Puis retour au premier guichet où le premier employé remplit le reste de ce certificat (mention "cafetière" ; à chacun son travail !). Puis il applique le Tampon. Soulagement ultime ...
D'ailleurs, à propos de tampon, réaction d'Antoine, hier, au bureau de poste : "c'est quoi ce bruit, maman ?"  Stupéfaction quand je lui ai expliqué que c'était le bruit incessant des tampons encreurs ( on voit d'énormes blocs imbibés d'encre derrière les guichets). En Provence, il y a les cigales, ici les tampons, sonores, rythmés, réguliers.
Et les bâtonnets de colle aussi : ils doivent vous permettre de coller vos timbres; après avoir pesé le courrier, l'employée, après une bonne recherche dans ses classeurs, calculatrice à la main, vous donne les timbres à coller, ce qui vous permet de vérifier le prix payé.
Quand on sort du bureau de poste, on n'est pas surpris d'avoir eu un peu d'attente, même s'il y avait 8 employés pour 5 clients !